Lingots et barres d’or

Lingot d'orLe lingot classique, coté en bourse, pèse entre 995 et 1005 grammes. Il doit avoir un titre d’or fin au moins égal à 995 millièmes (au moins 995 grammes d’or pur pour 1000 grammes de lingot, soit 24 carats), porter le cachet d’un fondeur reconnu, le poinçon et le numéro d’enregistrement d’un professionnel agréé, appelé essayeur, qui date et signe le certificat accompagnant le lingot. Vous avez de l’or industriel lorsque votre lingot ne respecte pas les normes de poids et de pureté ou que vous avez un lingot étranger.

Les lingots de fabrication française sont irréguliers, épais, portent des traces du moule et ont la forme d’une petite brique. En Suisse ou en Afrique du Sud, la fabrication des lingots d’or est beaucoup plus soignée, les poids sont rigoureusement exacts et identiques pour tous les lingots (1000 grammes), le titre est toujours précisément de 995/1000 et la forme est celle d’une petite plaque parfaitement régulière et lisse : on appelle ces lingots d’or des « plats ».
En France, les lingots commercialisables doivent obligatoirement avoir été fabriqués sur le territoire français pour être dans les règles douanières. Si un particulier ramène un lingot d’or de l’étranger il ne pourra pas le vendre sur le marché français sans avoir été refondu et vérifié par un essayeur français. Dans ce cas de figure, le lingot acheté à l’étranger n’est pas un lingot de bourse mais un lingot d’or industriel soumis à TVA.

Une barre d’or de bourse de « bonne livraison » est un lingot de 12,44 kilogrammes, d’une longueur de 28 cm environ, d’une teneur en or de 995 millièmes au minimum, qui est, lui aussi, accompagné d’un certificat et porte les marques usuelles de fondeur et d’essayeur.

Laisser un commentaire